Critiques,  Kana,  Maisons d'Edition,  Manga,  S-T-U

Sweet Konkrete

La vérité 

sur la 

Citadelle

Sweet Konkrete est un Shônen et un manga Français de Senchiro, publié depuis Avril 2022 chez Kana. Le second volume arrive lui en Juillet 2022 pour notre plus grand plaisir.

 

Asa est une policière mise à pied pour une soi-disant bavure. Alors qu’elle range des affaires chez elle, elle découvre un carton laissé par son père décédé, dans lequel se trouve un pistolet avec une gravure étrange. Intriguée, elle décide de mener l’enquête et se retrouve embarquée dans la Citadelle, un lieu hors du commun interdit aux habitants de Cielazur et où règne le crime et des gens aux pouvoirs particuliers.

 

Sweet Konkrete est une œuvre qui nous propose des premières pages à l’histoire plus ou moins réaliste, axée sur une affaire policière, mais qui au fil des pages, nous prouve son côté plus fantastique, jusqu’à finalement nous plonger pleinement dedans une fois happé dans la Citadelle.

En effet, on abandonne très vite la simple affaire de drogue pour découvrir un premier pan de la Citadelle, qu’on ne comprend pas trop au début, mais qui va très vite s’éclairer suite à la découverte des indices laissés par le père de Asa et à son infiltration dans la Citadelle en question. J’avoue par contre que j’ai trouvé les indices laissés par son père assez tirés par les cheveux avec les étoiles et les positions de la lune mais bon on oubliera vite.

Ainsi, une fois dans la Citadelle, on accède à un pan bien plus onirique, avec un univers large et complexe, rempli de fantastique dans un monde qui aurait presque pu être réaliste à la base. Et ce pan onirique est accentué par les nombreuses comparaisons avec Alice au Pays des Merveilles, si bien qu’on se demande si tout ce qui se passe au niveau de la Citadelle n’est pas un rêve au fond.

En tout cas, c’est un titre qui nous propose énormément de mystères et on aura beau avoir lu le tome en entier et avec attention, on en ressortira qu’avec plus de questions qu’au départ. Évidemment, notre héroïne est aussi curieuse et intriguée que nous, et un grand aspect enquête et recherche se développe déjà dans ce premier volume. On avance cependant doucement, Asa faisant la rencontre de nombreux personnages, et pas seulement des gentils, surtout des ennemis en vérité.

Cette lenteur d’avancement nous permet de mieux découvrir l’univers dans lequel elle évolue, et de placer un certain suspense constant, que ce soit à propos de l’accident qui a eu lieu il y a cent ans, que celui d’il y a quinze ans avec la “disparition” de son père. Et mon petit doigt me dit qu’il y a énormément de corruption dans toute cette histoire.

En effet, dès le début du tome on voit la corruption des agents de police envers le Maire, mais tout au long du volume, on va en découvrir d’autres avec d’autres personnages, sans jamais en savoir plus sur tout cette histoire, le mystère entourant le tout étant encore trop épais.

Vous l’aurez compris, si vous aimez le mystère et les enquêtes, Sweet Konkrete aura de quoi vous plaire. Mais en plus de toute ça, Senchiro nous propose une bonne dose d’action, avec de nombreux combats impressionnants rien que dans ce premier volume, mais également de l’aventure, que ce soit par la découverte d’un nouveau lieu incroyable, que par la présence d’un fantastique de plus en plus présent qui nous dépayse totalement.

Si au début de l’œuvre on avait quelques éléments fantastiques comme la présence de la Citadelle, peu à peu le nombre d’éléments augmentent, allant de l’apparition de portails, à un pistolet particulier, jusqu’à des personnes possédant des Animalus, des pouvoirs qui ont un malus à chaque utilisation et qui me font un peu penser aux fruits du démon de One Piece. Les pouvoirs et le fantastique en général apportent un véritable plus au titre qui le rend plus passionnant à suivre.

Et ce qui est intéressant aussi, c’est de remarquer ou de comprendre la multitude de références que Senchiro est parvenu à glisser dans son titre comme le “Ceci n’est pas une pipe”, les Gremlins et Mogwa, ou encore les contes et dessins animes avec Blanche Neige et Alice au pays des Merveilles.

Au fond, Sweet Konkrete nous offre un scénario bien complet avec une multitude de thèmes, qui peut plaire à énormément de personnes, que ce soit aux fans de mystère, d’enquêtes policières de fantastique, d’action et d’aventure. Il y en a vraiment pour tous les goûts et cela donne un titre vivant, dynamique, où on ne s’ennuie pas une seule seconde et où on a hâte de découvrir toute la vérité.

 

Moi qui pensais trouver des réponses ici…Je me retrouve avec davantage de questions!

– Asa

 

En plus d’un scénario riche, Senchiro nous propose des personnages aux looks uniques et aux personnalités bien particulières, dont une bonne partie apportent une dose d’humour qui allège la lecture et amuse.

Évidemment, ceux qui m’ont le plus marqué sont notre trio: Diego, Kenotte et Asa.

Asa est le personnage principal de notre histoire. Policière aimant la justice, elle a perdu son père plus jeune. Possédant un fort caractère et ne se laissant pas marcher dessus, elle finit par être mise à pied. Elle n’hésite cependant pas à enquêter sur les indices laissés par son père, et notamment sur la Citadelle. Étonnamment, elle n’est pas choquée ni surprise bien longtemps par tout le fantastique qu’elle découvre, bien décidée à obtenir des réponses à ses questions. C’est une femme forte, qui sait se battre, ne s’apitoie pas sur son sort, et s’adapte plutôt vite au lieu qu’elle découvre et en même temps elle est bien entourée, enfin…Si on oublie les gaffes de Kenotte.

Diego est un homme aux aspects de ninja, super agile mais qui en contrepartie fait tomber les personnes qu’il touche. Il a un côté vraiment mystérieux et semble obnubilé par l’argent et le moyen de passer vers Cielazur. Je le trouve vraiment stylé, mystérieux, quelque peu méfiant de notre héroïne, et j’ai hâte de le voir un peu plus en action.

Enfin, Kenotte est la mascotte de l’histoire. C’est une jeune fille pleine de vie, qui fait autant de bêtises que Klee de Genshin Impact et j’adore son grain de folie. Elle est mignonne comme tout, sa “naissance” est un mystère qui m’intéresse pas mal, notamment grâce à sa peluche lapin. Elle apporte plus de joie et d’humour dans l’histoire et possède un look incroyablement déjanté.

Les personnages sont tous bien variés, que ce soit dans leur style que dans leur caractère et leur manière d’être, ce qui nous donne envie d’en découvrir bien d’autres.

Pour terminer, parlons un petit peu des dessins. Les chara-designs sont vraiment originaux, on en voit pas souvent comme ça dans des mangas. De même, le style des vêtements est bien détaillé et unique à chaque personnage. On a tout de même l’impression de personnages par moment plus cartoon/BD que manga et en même temps c’est normal, on a tous été bercé par ça à un moment de notre enfance, ne serait-ce qu’avec les dessins animés.

Les combats sont impressionnants, on a également énormément de planches bien stylées qui nous mettent totalement dans cette ambiance onirique qui rappelle parfois un peu de Ghibli, un encrage et un jeu d’ombre vraiment bien mené qui nous plongent toujours plus dans l’atmosphère.

Toutes les planches sont bien remplies, les changements de chapitres sont bien fondus dans les décors, c’est agréable à lire, et puis les décors sont justes incroyables.

 

En conclusion, Sweet Konkrete nous propose une histoire prenante bourrée de mystère, d’enquête, de suspense. On finit notre lecture avec bien plus de questions qu’au départ et ça nous donne bien envie de nous procurer la suite. C’est un titre bourré d’action et d’aventure qui nous propose un univers fantastique large, aux références tantôt occidentales, tantôt plus asiatiques. On a un voyage onirique prenant, avec des personnages originaux, hauts en couleur, et des dessins vraiment bons, le tout dans des décors à l’encrage impressionnant et des planches agréables à l’œil.

Si vous aimez les enquêtes policières assez occidentales, mais également le côté plus onirique et fantastique asiatique, que vous êtes friands de suspense, ou bien si vous voulez de l’action et de l’aventure avec une petite dose d’humour et beaucoup de références, cette œuvre pourrait vous plaire.

L.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *