A-B-C,  Critiques,  Maisons d'Edition,  Manga,  Vega-Dupuis

Creepy Cat

Un chat peut 

en cacher 

trente autres

Creepy Cat est un Shônen/Shôjo (D’après l’éditeur) publié au Japon en 2019 et terminé en 4 volumes. Chez nous, les éditions Vega/Dupuis le publient depuis Octobre 2022.

 

 

Flora emménage dans une vieille bâtisse dont elle vient d’hériter. Commence alors pour elle une nouvelle vie où elle va faire une rencontre avec un chat. Mais ce n’est pas n’importe quel chat puisque celui-ci à des comportements très particuliers comme le fait de se dédoubler, de manger son propriétaire ou encore de voler.  Elle va devoir cohabiter avec ce Creepy Cat si spécial auquel elle commence doucement à s’attacher.

 

J’ai l’impression que cela devient fréquent pour moi de traiter les œuvres d’ovni, mais Creepy Cat est encore une fois un ovni dans le monde du manga, que ce soit par son design très BDesque que par sa manière d’être écrit.

En effet, on a une histoire véritablement en strips puisqu’une page équivaut à un chapitre, l’avantage c’est que vous ne galèrerez pas à trouver un endroit où arrêter votre lecture. Mais de ce fait, le tome se lit extrêmement vite, sans aucun ennui puisqu’on a sans cesse un rebondissement et toujours une histoire différente racontée.

Vous me direz, est-ce qu’il n’est pas trop épisodique de ce fait? Et bien étonnamment pas tant que ça. Si on a de nombreux moments où une page équivaut à un épisode, on a aussi plusieurs fois des épisodes qui se suivent racontant une véritable aventure comme, par exemple, la fugue de Creepy Cat. L’auteure a su varier son histoire, passant d’épisodique, à chapitres qui se suivent pour créer un manga divertissant et compréhensible de A à Z.

Creepy Cat, comme son nom l’indique, est un manga horrifique et surnaturel, mais qui a l’avantage de ne pas faire vraiment peur. On n’a pas d’éléments véritablement gores et tout est toujours tourné en dérision, si bien que je le trouve plutôt accessible à un grand public (bon peut être pas à votre cousin de 6 ans). On a des éléments qui nous font penser à de l’horreur entre les fantômes, les extraterrestres, les vampires, le manoir hanté etc. Mais tout est toujours raconté de manière à ce que le lecteur s’en amuse plus qu’il n’en ai peur, un peu à L’Étrange Noël de Monsieur Jack. (D’ailleurs le design des personnages me font beaucoup penser à ce dessin animé.) Une chose est sûre, vous avez autant d’étrangetés horrifiques et l’auteure fait preuve d’énormément d’imagination pour nous créer des gags toujours plus farfelus dont personnellement j’aurai jamais eu l’idée.

Car oui Creepy Cat c’est un manga horrifique parodique, comédie, humoristique, dont le but est d’amuser le lecteur plutôt que de lui faire peur. Le gag s’inscrit en effet parfaitement bien dans le format épisodique et strip. Comme je l’ai déjà dit, toute l’horreur et le surnaturel sont constamment tournés au comique et à la dérision, allégeant grandement un titre qui offre pourtant un décor bien sombre. Ainsi, on s’amuse de l’horreur que peut vivre Flora qui, elle-même a parfois peu de réactions quant à des événements surnaturels, ceux-ci se passant souvent dans son dos, ou bien elle va surréagir. Et puis, il faut avouer que cette boule de poils en forme de mochi la fait bien tourner en bourrique ce qui crée toujours plus d’humour. On a énormément de comique de situation et de gestuel mais aussi des personnages dont la relation va virer régulièrement au sketch. Le plus amusant dans tout ça, c’est peut être la manière de Flora d’accepter tout ce qui lui arrive, et surtout de trouver le moyen de s’attacher à ce chat qui en aurait fait fuir plus d’un.

Et le pire dans tout ça, c’est qu’elle n’est pas la seule à l’accepter. Plus le temps passe, plus on va avoir des situations étranges mais pas seulement avec ce Creepy Cat, avec d’autres chats également, et ceux-ci sont plutôt bien acceptés par tout le monde. On se croirait presque dans Miss Kobayashi’s Dragon Maid où plus on va avancer plus on va avoir de dragons qui côtoient des humains. Au final, je trouve que Creepy Cat est un manga qui change un peu. Cela donne un petit vent de fraîcheur sur le monde du manga et c’est cool d’apercevoir de plus en plus d’ovnis dans le genre qui vous sortent de vos lectures habituelles et vous proposent une lecture simple et divertissante qui vous fait voyager et rêver.

 

Que fait ce chat ici? Et pourquoi est-il si étrange? J’espère qu’on va pouvoir cohabiter tous les deux…Il est mystérieux et ses manières sont déplorables. Je ne suis sûre que d’une chose: il n’est pas normal! Mais il a l’air si doux et moelleux!

– Flora

 

Creepy Cat nous propose des personnages plutôt intéressants et qui ajoutent chacun leur petite pointe de comique ou de ridicule qui fait que le titre va toujours être plus léger.

On a tout d’abord Flora, une jeune femme qui hérite d’un manoir bien effrayant et totalement hanté. Mais elle ne se rend compte de rien et avec son style gothique elle se fond plutôt bien dans la masse. C’est un personnage qui est étonnamment capable de bien digérer le surnaturel puisqu’elle le côtoie au quotidien. Elle est vite rassurée après une situation qui en aurait fait fuir plus d’un et ce côté naïf la rend amusante à suivre. Elle pourrait d’ailleurs totalement faire partie de la famille Addams avec ses tenues, l’univers dans lequel elle vit et cette capacité à surmonter l’horrifique.

Oscar quant à lui, est policier et a totalement eu un coup de foudre pour Flora. Il est tout aussi naïf qu’elle en plus de se prendre des vents de la part de Flora qui n’a pas du tout l’air de le voir comme un petit ami potentiel. C’est un des personnages les plus tournés au ridicule, notamment grâce à sa coupe de cheveux dont vous percerez bien vite les secrets.

Enfin, Creepy Cat, c’est un chat…ou presque. C’est peut être un fantôme ou un alien on ne sait pas trop. Quoi qu’il en soit il est espiègle, mignon, tout doux et en même temps, il fait toujours des farces ou a des comportements effrayants et surprenants. N’oubliez pas de nourrir toutes ses copies de lui où vous finirez dans son estomac.

On va croiser d’autres personnages dans ce titre, mais ce sont les trois qui m’ont marqué le plus pour le moment et rien que la relation entre eux suffit à créer énormément d’humour et d’absurde.

En ce qui concerne les dessins, les chara-designs changent totalement des mangas que l’on voit habituellement, on est plus sur de la BD jeunesse niveau style que sur du manga. Mis à part ça, les personnages possèdent beaucoup d’expressions détaillées, les tenues changent en fonction du moment. On a très peu de décors mais c’est pas trop dérangeant vu le type d’œuvre et puis on a quand même des couleurs, ce qui est rare, même si tout est sous le ton gothique et horrifique donc surtout du blanc, noir, rouge et nuances de gris et violet.

Franchement je trouve le dessin mignon, ça change, il ne m’a pas du tout dérangé et on a encore une représentation différente du chat qui est ma foi, mignon et appréciable.

 

En conclusion, Creepy Cat est un titre qui vous sortira de votre zone de confort, qui est étonnamment grand public grâce à son humour, sa dérision et son surnaturel horreur mignon. C’est un manga en forme de strip, épisodique et en même temps qui propose parfois des histoires qui se suivent. Il est tourné vers l’humoristique avec du comique de situation et de gestes très présents qui peuvent paraître un peu trop enfantins pour certains mais qui, moi, me font bien rire. C’est un livre qui divertit, qui se lit vite, qui propose un style de dessin totalement différent et qui change les idées, que je classe parmi les ovnis qui nous font oublier le manga classique. Si vous voulez un récit horrifique mais qui ne fait pas peur avec beaucoup d’humour, ce titre pourrait vous plaire.

Vous pouvez vous procurer les tomes sur notre site internet ici !

L.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *