Critiques,  D-E-F,  Komikku,  Maisons d'Edition,  Manga

Faraway Paladin

L’enfant d’une

famille atypique


Faraway Paladin est un Shônen créépar Kanata Yanagino au scénario, Kusaga Gin au chara design et Mutsumi Okubashi au dessin, publié au Japon en 2017. Il est adapté d’un Light Novel du même nom paru en 2016. Le troisième tome du manga sort chez nous en Décembre 2020 et nous est proposé par Komikku.


William est lassé de sa vie qu’il considère avoir en grande partie raté. Il se voit alors offrir la chance de se réincarner dans un nouveau monde rempli de magie. L’enfant y est élevé par un trio totalement improbable: un guerrier squelette du nom de Blood, une prêtresse momie appelée Marie et un fantôme magicien nommé Gas. Ces trois morts vivants l’élèvent comme leur fils et lui enseignent nombre de choses comme le combat, la magie ou encore l’art de la prière. Cependant, ils lui cachent de nombreux secrets sur l’endroit où ils se trouvent, sur le monde qui les entoure ou encore sur la raison pour laquelle ils lui enseignent toutes ces choses avec sévérité. Avec cette nouvelle chance qui lui est offerte, William fait de son mieux pour devenir un combattant aguerri tout en gardant lui-même un secret de la plus haute importance: il se souvient de sa vie antérieure.


On peut dire que le scénario de base de Faraway Paladin à déjà de nombreux points intéressants, que ce soit par le fait qu’il existe de nombreux secrets à percer dans cette famille, que par l’originalité de celle-ci. Ces questions seront néanmoins vite résolues durant les deux premiers tomes qui servent en vérité uniquement d’introduction à l’histoire et font entrevoir un voyage que va faire le personnage principal qui promet d’être passionnant. Les deux premiers volumes ne sont pas pour autant anodins puisque les nombreuses révélations qu’on y découvrira seront plutôt captivantes et créeront une quête à William. De plus, on y voit l’enfant grandir et se raffermir, progresser aussi bien en magie, en force et en prière que dans ses relations avec nos trois fantômes. On s’attache à tous ces personnages et si l’histoire avait uniquement été centrée sur eux quatre ça m’aurait totalement suffit, alors savoir qu’il part de chez lui ne fait qu’amplifier mon intérêt pour ce titre. L’auteur sait nous créer une histoire dans l’histoire avec cette introduction en deux tomes qui mène vers une toute nouvelle quête et c’est passionnant. On peut dire que Faraway Paladin nous offre probablement l’un des meilleurs préambules d’histoire qui nous a été donné de lire jusqu’à présent.

Pour reparler plus profondément du tome 1, on peut dire qu’il avance tout d’abord à un rythme de croisière, nous présentant pour commencer un peu le contexte, puis en nous montrant la découverte de William et comment il a grandi, le tout entrecoupé d’ellipses. Tous ces moments de complicité entre les personnages font qu’on s’attache à eux même si, comme William, on développe des interrogations: Qui sont ces morts vivants? Comment le sont-ils devenus? Où sont les êtres humains? Pourquoi William doit-il apprendre tout ça?

Le rythme de croisière du début du tome est cependant très vite mis de côté par William qui veut en savoir plus et est bien décidé à résoudre le mystère qui règne autour de nos trois autres protagonistes. Alors oui, Faraway Paladin nous propose déjà des révélations vers le milieu et la fin du premier tome, mais vous êtes bien loin de vos surprises, le tome 2 étant d’autant plus incroyable, fort en révélations et marquant le début de la quête de William.

On peut noter que le tome 1 de Faraway Paladin monte crescendo en rythme. L’auteur nous laisse le temps de nous acclimater à l’histoire et aux personnages avec un début assez lent et explicatif, puis il accélère le rythme avec des premières révélations jusqu’à une fin de tome plutôt explosive en magie et en émotions qui promet que du bon pour la suite.


Pour ce qui est des dessins, ils sont tout simplement magnifiques. Les chara-designs sont assez reconnaissables puisque les personnages sont totalement atypiques, mais ce qui m’a le plus bluffée c’est qu’on a vraiment des planches totalement remplies avec très très peu de cases blanches et en plus les décors sont magnifiques. Plusieurs fois dans le tome le dessinateur nous offre des planches à couper le souffle qui représentent parfaitement bien le moment et j’ai longuement hésité sur laquelle vous montrer tant il y en avait de belles. Franchement si ce n’est pas pour l’histoire penchez vous au moins sur l’œuvre pour les décors, ils valent le détour.

Enfin, parlons un peu des personnages et surtout de leurs relations.

Nos trois morts vivants sont représentés comme sévère avec William et ils lui enseignent tout ce qu’ils peuvent depuis son plus jeune âge. On se doute bien qu’ils ne font pas cela pour rien, et derrière leur sévérité durant les enseignements se cachent en vérité des personnes aimantes. Ils n’ont tous les trois rien à voir avec William et pourtant on pourrait les considérer comme une famille, Marie agissant comme une mère auprès de William, Blood comme le père et Gas le grand-père un peu sévère et grognon.

Le premier tome nous permet de bien cerner leur personnalité mais aussi de commencer à s’attacher à eux, ainsi que de se poser des questions. Tous les trois gardent de nombreux secrets et peu sont révélés pour le moment, je dis bien peu parce que certains vont quand même nous être expliqués ce qui est plutôt agréable, on n’attend pas vingt tomes pour avoir des réponses.

Ils sont tous les trois spécialisés dans un enseignement: Gas en magie, Blood en combat et Marie en prière, ce qui n’est pas étonnant au vu de leur nom qui vont bien avec leur spécialité. À eux trois ils vont élever William au rang de machine de guerre tant il sera sur-entraîné.

Si cette famille semble soudée, c’est également une famille pleine de secrets. Effectivement, il ne faut pas oublier que William est une personne qui s’est réincarnée et ça, il ne l’a dit à personne. Gas, Blood et Marie sont également plein de mystères puisqu’on ne sait pas pourquoi ils sont seuls ici, pourquoi ce sont des morts vivants, pourquoi ils ne sont pas malfaisants auprès de William, pourquoi ils l’ont élevé et pourquoi Marie s’enferme tous les jours toute seule pour prier. Si quelques secrets seront révélés dans ce tome, il faudra néanmoins attendre le prochain pour avoir d’autres réponses.

William quant à lui semble bien décidé à profiter de la seconde chance qui lui est offerte. Il apparaît comme un personnage motivé qui ne rechigne pas à la tâche ce qui contraste totalement avec la manière dont il s’est représenté dans son ancienne vie. C’est également un personnage curieux et déterminé à percer les secrets de sa famille tout en cachant le sien. C’est un garçon obéissant aux fantômes mais souhaitant aussi devenir fort et utile afin d’éviter de retomber dans une vie d’ennui et d’oisiveté. Enfin, c’est un personnage qui se cherche et qui essaie de trouver sa place dans ce nouveau monde, ce qui montre bien qu’il possède encore un certain manque de confiance en lui.


Cela fait sept années que je suis né dans ce monde…Mais je ne sais toujours pas qui je suis vraiment

– William


On peut dire qu’il va se raccrocher à sa nouvelle famille et grandir grâce à eux, prendre un peu plus confiance en lui et franchement, leur relation, même si elle est empreinte de mystère, est également très touchante et on veut qu’ils soient heureux tous ensemble.


En conclusion je vous dirais clairement de foncer acheter cette œuvre. Elle en vaut vraiment le coup, l’histoire est prenante, les personnages sont attachants, les planches sont magnifiques, l’auteur manie superbement bien le scénario pour y imprégner du mystère, du drame, des moments de comédie et surtout une double aventure puisqu’après le tome 2 on entame une toute nouvelle quête avec William. Je ne peux que vous le conseiller, croyez-moi vous serez conquis.

L.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *