Critiques,  J-K-L,  Maisons d'Edition,  Taifu Comics,  Webcomics / Webtoons

Killing Stalking

Quand un Stalker

tombe sur plus fou 

que lui…


/!\ Public averti: Contient du Yaoi, des scènes violentes en tout genre et des scènes à caractères sexuels /!\

Aujourd’hui je vous propose de découvrir un Webtoon Coréen initialement paru chez Lezhin en 2016, écrit et dessiné par Koogi : Killing Stalking. Taifu Comics nous édite cette petite pépite et après quelques péripéties et repousses de date le tome 1 vient de sortir en Novembre 2020! Il s’agit d’un Yaoi Thriller Psychologique tout en couleur qui vous glacera d’effroi.


Yoon Bum est un jeune homme malade, chétif et torturé, mal dans sa peau. Il y a cependant une personne à laquelle il tient et s’accroche: Sang Woo, un autre garçon qu’il a rencontré de loin à la fac et qu’il suit religieusement sur tous ses réseaux sociaux, mais également dans la vrai vie, sans jamais lui parler. Un jour, il décide de se lancer et d’essayer de rentrer chez lui. Il y parvient, mais la découverte qu’il va y faire changera totalement son point de vue sur Sang Woo.

Killing Stalking est un très bon Thriller Psychologique. Il est glauque et dérangeant mais en même temps incroyable et on veut toujours en savoir plus. L’auteur sait nous tenir en haleine et arrive à nous plonger dans l’ambiance. Durant la lecture on ressent l’oppression  et la peur que le personnage peut subir comme si on y était, on a peur pour lui et il est impossible de ressortir de cette lecture serein. J’en suis perso ressortie chamboulée. Le fait que l’histoire se déroule principalement à l’intérieur de la maison joue fortement à l’ambiance puisqu’on en vient nous-même à nous sentir piégé dans cet endroit. Certaines scènes sont choquantes et on aimerait que Yoon Bum aille bien et s’en sorte, mais l’histoire est si sombre que ça parait difficile. Killing Stalking parvient clairement à créer un suspense et on sait que si Yoon Bum survit à toutes ces épreuves, il en ressortira totalement changé et probablement nous aussi. Personnellement, j’ai l’impression que cette lecture pourrait être aussi traumatisante pour Yoon Bum que pour moi tant la violence et le suspense y sont décrits avec précision.


Les dessins quant à eux sont d’une grande qualité. Tout est en couleur et rien n’est laissé au hasard pour nous plonger dans l’ambiance, même le fond autour des cases qui est souvent plus sombre avec un dégradé rougeâtre lors des scènes de souffrance, de luttes et d’inquiétudes, et plus clair lors des accalmies et des scènes extérieures comme celles avec les policiers. Les expressions des personnages sont prenantes, on comprend tout de suite l’émotion qui les parcourt et on la ressent même. Les scènes de violence sont représentées avec beaucoup de détails ce qui rend le tout encore plus choquant et fait le charme de cette œuvre. Même l’intérieur de la maison est détaillé au point qu’on pourrait s’y balader sans se perdre, mais je ne vous le conseille pas si vous tenez à votre vie.

Pour ce qui est des personnages ils ont une psychologie très intéressante. Que ce soit Yoon Bum, Sang Woo ou même les policiers, ils ont été développés avec soin et c’est plutôt attrayant d’essayer de les comprendre et d’imaginer leurs réactions en fonction des situations.

Yoon Bum est présenté comme faible, fragile, maigre à l’aspect maladif. On voit tout de suite que les traumatismes de sa vie difficile l’ont marqué. Il a d’énormes cernes et semble hanté par sa vie qu’on peut clairement considérer de misérable. Néanmoins, peut être est-ce son côté fragile et son visage à l’air torturé et inoffensif, mais on a du mal à le trouver rebutant bien qu’il soit un stalker. Car oui nous avons clairement un personnage dérangé, mais on trouve toujours plus fou que nous. Cette empathie qu’on ressent pour lui nous pousse à être inquiet et on aimerait qu’il s’en sorte. Il sait, et nous savons nous-même qu’il risque de mourir s’il essaie de s’enfuir mais aussi s’il reste. Est-ce que Yoon Bum va développer un syndrome de Stockholm? Va-t-il tomber amoureux du véritable Sang Woo? On peut imaginer un rapprochement malsain entre eux mais est-ce que ce sera par amour ou par envie de survivre? Est-ce que Yoon Bum parviendra à rester lucide et à s’échapper ou sombrera-t-il dans le désespoir et la peur? Ce personnage nous laisse beaucoup d’interrogations pour le moment et participe au côté Thriller de ce Webtoon.

Pour ce qui est de Sang Woo, il ne faut pas se fier aux apparences. On nous le présente au début comme quelqu’un de sociable, d’attentionné, de généreux, mais quand il emprisonne Yoon Bum on se rend compte de sa folie. Sang Woo est clairement le psychopathe qu’on n’aimerait pas croiser, mais on a tout de même une grosse raison à sa folie dévoilée très vite par les policiers. Pour sûr Sang Woo nous réserve encore bien des traitements terrifiants et glauques. Il semble totalement sans pitié et pourtant, on dirait bien qu’il pourrait s’attacher à Yoon Bum. On a du mal à savoir pour le moment si certains de ses gestes ont pour but d’être gentils ou pas. En effet, il peut avoir des gestes attentionnés et juste après être violent ou dire quelque chose de déplacé ou d’effrayant.


Bien sûr que c’est sombre….C’est une cave.

– Sang Woo


Sang Woo est donc le personnage le plus compliqué à cerner de par sa folie qui ne semble pas avoir de limites. Après tout, il est difficile de comprendre un fou.

Enfin, on a les personnages des policiers Yang et Park qui apportent un point de vue extérieur à toute cette folie. Ils sont peu présents pour le moment mais n’en restent pas moins intéressants de par leurs questionnements et leurs doutes envers Sang Woo, ainsi que leurs débats pour trouver des pistes. Le côté enquête est donc bien présent avec ces deux personnages, et on en vient à réfléchir avec eux et à prendre l’histoire sous un autre angle, non pas pour découvrir si Sang Woo est coupable ou pas, car nous sommes au courant contrairement aux deux policiers, mais plus pour essayer de comprendre pourquoi il agit ainsi.


En conclusion, foncez l’acheter et je dis ça sérieusement. Il s’agit vraiment d’une œuvre qui vaut le détour. Même si on est pas friand de relations entre hommes, ce Webtoon est à lire ne serait-ce que pour son côté Thriller Psychologique superbement réalisé qui nous plonge dans une atmosphère d’oppression incroyable et pour la qualité de ses dessins. Je recommande fortement Killing Stalking car même si l’attente a été longue elle en a largement valu le coup.

L.

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *