Critiques,  Kbooks,  Maisons d'Edition,  N-Z,  Webcomics / Webtoons

Qu’est-ce qui Cloche chez la Secrétaire Kim?

Un patron prêt à 

tout pour garder 

son employée

Qu’est-ce qui cloche avec la Secrétaire Kim est un Webcomic classé Comédie Romantique de Kim Myeongmi et Jeong Gyeong Yun publié en France chez Kbooks depuis Juin 2021. Le tome 3 nous parvient en début 2022.

 

 

Lee Yeong Jun, riche héritier à la tête d’une grande entreprise, est vu comme un homme parfait, beau, intelligent, qui mène l’entreprise d’une main de maître. Mais c’est en vérité un narcissique imbu de lui-même qui considère qu’il est l’image de la perfection. Cependant, lorsque sa secrétaire Kim Miso, près de lui depuis 9 ans, décide de démissionner, son monde s’effondre. Qu’est-ce qui cloche chez elle? Pourquoi soudainement tout plaquer pour trouver l’amour? Lee Yeong Jun n’est pas prêt à la laisser partir pour un motif si banal et donnera tout pour la garder près de lui…

 

C’est encore une licence bien connue des lecteurs de Webcomics que Kbooks décide d’éditer, cependant, plutôt que de l’action, du combat et du drame, cette fois-ci on a le droit à de la romance, et ce n’est pas pour nous déplaire.

Dès le premier tome on se rend compte du type de romance auquel on va avoir affaire. En effet, on remarque très vite qu’on a deux personnages adultes mais surtout assez novices en amour, ce qui nous mènera régulièrement sur des quiproquos amusants ou des paroles maladroites qui cassent le romantisme du moment. Et c’est ce comique de relation qui fait que ce titre est si sympathique à lire.

J’avais peur que leur manque de connaissance en amour crée des scènes clichées et assez ridicules comme on en trouve parfois dans les Shojo destinés à un public plus enfantin. Mais heureusement, ou malheureusement pour eux, nos deux protagonistes souffrent d’un manque de tact et d’empathie qui pousse au rire et casse les scènes de romance, terminant pour le moment régulièrement avec un Yeong Jun déçu voire choqué.

L’histoire est cependant typique des séries coréennes, mêlant un riche héritier d’une grande compagnie et une femme d’une famille pauvre, les deux possédant une beauté jalousée. J’ai donc peur de me retrouver avec une tournure d’histoire déjà vue ailleurs. Pour le moment celle-ci semble prévisible mais le comique créé par les personnages permet de vraiment accrocher et de lire cette licence avec le sourire et surtout avec envie.  Le tome se lit alors plutôt vite et vraiment bien, et on ne veut qu’une chose, lire la suite. Si je devais le rapprocher d’un drama se déroulant dans une entreprise, je dirais qu’il me fait un peu penser à Strong Woman Do Bong Soon où on retrouve cette relation comique entre les protagonistes, bien que cela ne joue pas uniquement grâce aux mots et à la répartie des personnages.

On peut également remarquer que dans le premier tome on est déjà sûr des sentiments que peut ressentir Yeongjun par la manière dont il est embarrassé du choix de sa secrétaire, et de la façon dont il essaie de la retenir. Si lui ne semble pas encore avoir conscience de ses sentiments, nous, lecteurs, on sait. Cependant, ceux de Miso sont beaucoup plus effacés pour le moment, elle agit froidement en sa présence, comme s’ils ne l’atteignait pas, mais on peut espérer une progression au fil des tomes et un relâchement auprès de nos personnages si sérieux qui ne parviennent pas à être romantiques.

Le scénario se centre donc clairement sur la relation entre Yeongjun et Miso, tout semblant tourner autour du départ de la secrétaire et les recherches du patron pour la retenir. On a alors l’impression d’un “fuis moi je te suis” qui est plutôt plaisant à regarder, bien que Yeongjun doit paraître assez lourd pour Miso et pourtant, même si elle le rejette régulièrement, elle paraît le laisser approcher tout de même. À côté une autre intrigue semble doucement se mettre en place, celle d’une disparition et d’une potentielle rencontre dans le passé, qui pourrait permettre je pense de débloquer la romance entre nos deux personnages.

Au fond le scénario semble beaucoup jouer sur des faits passés, que ce soit dans l’enfance de Miso, que dans les bons souvenirs des 9 ans de service auprès de Yeongjun. On comprend que le passé aura une part importante dans les sentiments de nos personnages et qu’ils sont habilement mêlés aux moments présents et pas du tout ennuyants puisqu’ils participent à la nostalgie et à la chute humoristique des scènes.

En tout cas pour le moment leur relation semble avoir du mal à décoller, ce qui est plutôt normal pour un tome un, mais on a déjà le droit à quelques petites scènes qui font battre notre cœur et j’espère voir leur relation évoluer par la suite. D’autant que la fin du tome un nous laisse sur un léger suspense qui ne peut que nous promettre une suite des plus intéressantes avec un romantisme potentiellement plus marqué, quoi de mieux pour vous donner envie de vous procurer le tome 2?

En résumé, le côté scénario, très axé sur la comédie cassant la romance et sur des personnages aux forts caractères et au répondant me plaît plutôt pas mal, même si l’histoire fait pour le moment très série Coréenne. Il y a une seconde intrigue et une importance du passé qui se dessine peu à peu et qui rajoute du piquant à l’histoire bien qu’un peu prévisible à mon goût. J’espère voir leur relation décoller quelque peu dans le tome deux grâce à une fin de tome alléchante.

Vous l’aurez compris, les personnages de Secrétaire Kim jouent énormément sur l’ambiance de l’œuvre et sont d’après moi ce qui fait le charme de ce titre.

 

Lee Yeongjun est vu et se voit comme un homme parfait, aimé de toutes les femmes, beau, intelligent, qui ne peut avoir que du succès en amour et en affaires. Mais c’est surtout un personnage maladroit face à sa secrétaire, qui démontre une certaine faiblesse concernant son romantisme. Et cette maladresse crée des moments bien drôles entre lui et Miso.

Si la parole était une arme, celle de Miso aurait probablement tué notre pauvre Yeongjun. En effet, notre beau personnage principal ne serait rien sans sa chère secrétaire pour lui donner la réplique. Grâce à elle on évite l’histoire d’amour niaise puisqu’elle n’hésite pas à descendre son patron et à le remettre à sa place, lui, et ses sentiments. C’est un personnage fort bien que dans un corps frêle, qui a dû mûrir très vite pour sauver sa famille des dettes. Mais c’est également au fond une “jeune” fille en fleur qui rêve de connaître l’amour qu’elle n’a pas eu dans sa jeunesse. Son envie flagrante de romantisme typique des années 90 casse un peu avec son côté sérieux et donne des idées farfelues à son patron.

 

Kim Miso à l’appareil. Envoyez immédiatement quelqu’un pour faire les cartons de Monsieur Bong. Ordre express du vice-président!

– Miso

 

Le côté relationnel est très marqué entre les deux car ils se donnent sans cesse la réplique, on les voit toujours en train de dialoguer avec l’autre, de penser à l’autre, créant un duo comique et par moment romantique (de manière très légère pour l’instant). On sait que la tendance dans leur duo finira par s’inverser et on voit déjà une certaine complicité qui prouve l’étroitesse de leur relation.

Un dernier personnage a attiré mon attention. Il s’agit de Yushik, l’ami et l’employé de Yeongjun. Il a clairement un rôle de confident bien qu’il ne soit pas le meilleur pour les conseils vu qu’il s’est marié très vite et a fini par divorcer avec sa femme au bout de neuf ans. Il a en vérité plus un rôle d’observateur, comme nous, et rajoute un petit comique en plus lorsque la secrétaire n’est pas dans les parages. L’échec de son mariage semble être l’exemple à ne pas suivre et pourtant, il guide Yeongjun dans ses décisions, le poussant malgré lui à faire des choix qui sont parfois discutables et qui mènent plus à de la comédie qu’à de la romance. Yushik est un personnage qui, comme nous, regarde et rit de la situation qui se déroule sous ses yeux et que j’apprécie tout de même, par son côté confident un peu moqueur.

Il y a d’autres personnages dans ce premier tome qui ont tous un petit côté comique, venant s’ajouter à l’ambiance amusante du titre et renouvelant un peu les gags qui s’y déroulent, mais je vous laisserais les découvrir par vous-même, et j’espère en voir bien d’autres dans les prochains tomes.

Les chara-designs des personnages sont plutôt bons, on reconnaît bien le style du dessinateur et tous les personnages sont originaux. Les vêtements ne manquent pas de détails et on peut même apercevoir quelques subtilités dans les émotions des protagonistes.

Les décors sont bien présents même si je regrette les quelques scènes non dessinées, présentées sous forme de photos postérisées, mais sinon c’est un sans faute.

Pour ce qui est de l’édition papier, Kbooks nous propose comme d’habitude un format plus grand que pour un manga habituel, avec une couverture simple mais aux couleurs qui attirent l’œil et avec un vernis sur les personnages et le lettrage qui leur donne plus de consistance. La couverture est rigide et je la trouve parfois un peu dure à manipuler pendant la lecture mais on sent qu’elle est solide. Les pages sont en papier glacé et la disposition refaite pour tenir dans un livre rend vraiment bien. On en oublierait que cela vient d’un webcomic à la base. Évidemment toutes les pages sont en couleur et si le prix est certes aussi cher que 2 mangas, il vaut amplement le coup au vu de la qualité de l’œuvre.

Je regretterais cependant les quelques asterisk annonçant une note qui n’existe pas sur certaines pages et une peur de casser le dos du livre (mais ça c’est un ressenti personnel) lors de la lecture.

En conclusion, Qu’est-ce qui cloche avec la Secrétaire Kim propose un scénario très comédie romantique mais pour le moment plus comédie que romantique, avec des personnages possédant de forts caractères et une grande répartie qui font la différence et qui nous donnent envie de lire la suite de par leurs dialogues et leur relation comique. L’histoire fait très série coréenne et j’ai peur d’avoir l’impression d’un déjà-vu en le lisant. On a cependant une seconde intrigue qui se dessine et une importance du passé qui nous promet des retournements de situation captivants. La fin du tome nous présente un petit suspense qui assure des moments agréables pour le second tome et bien qu’on ait des personnages maladroits et assez froids, on a tout de même quelques scènes qui font battre notre cœur et que j’espère voir se démultiplier par la suite. En tout cas, du côté du dessin c’est un sans faute et l’édition est vraiment propre et agréable à consulter. Pour ceux qui aiment la romance, la comédie ou les deux, ce titre peut totalement vous séduire.

Et pour ceux qui sont déjà conquis et qui aimeraient en voir plus, plus rapidement, sachez que vous pouvez lire la suite sur Verytoon et qu’un drama qui a eu pas mal de succès existe également sur Viki.

L.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *