Critiques,  J-K-L,  Kana,  Maisons d'Edition,  Manga

Jardin Secret

Le langage

des fleurs

Jardin Secret est un Shojo de Ammitsu publié au Japon depuis 2017 et terminé en 10 tomes depuis début 2021. Le dernier tome arrive en France aux éditions Kana en début 2022.

 

 

Ran Takamine est la jeune fille parfaite du lycée. Elle est belle, sérieuse, douée dans toutes les matières mais est considérée comme “l’inaccessible étoile”, celle qui est au-dessus de tous et inapprochable des garçons. Cela ne l’aide pas à trouver un petit ami et à découvrir l’amour. Jusqu’au jour où elle commence à s’intéresser à Akira Saeki, un garçon de sa classe aussi rayonnant qu’un soleil qui la traite normalement et dont elle découvre le secret: il est fils de fleuriste.

 

Amoureux de romance toute douce, toute mignonne, toute joyeuse et chaleureuse, qui vous remonte le moral et égaie votre journée, ce manga est fait pour vous. En effet, toute cette œuvre vous raconte la rencontre en douceur de deux personnages, la découverte de l’autre, l’amitié et l’amour naissant jusqu’aux débuts de couple. On n’a pour le moment aucun élément dramatique pour entacher le côté duveteux du tome et personnellement ça me va très bien comme ça. C’est un tome qui vous réconforte après une dure journée, un peu comme Telle que tu es ou A Sign of Affection où j’avais ressenti des sentiments similaires. C’est un manga joyeux, calme, qui en plus de réparer notre petit cœur, le fait palpiter par ses scènes romantiques.

En tout cas, dans ce premier tome, en plus de ressortir de notre lecture plus heureux, on a déjà pas mal d’avancement. On remarque bien la découverte entre les deux personnages qui apprennent à se connaître petit à petit.

Et effectivement ça avance plutôt bien. Sous ses airs de Slice of Life romantique, Jardin Secret nous propose déjà les prémices d’un amour dans son premier tome, entre deux personnages qui ne se connaissaient pas du tout au début de celui-ci. Mais ce n’est pas pour autant que tout cet amour est précipité. Le temps passe peu à peu entre eux et au fil des chapitres ils apprennent à se connaître petit à petit, passant d’inconnus à connaissances, de connaissances à amis, et d’amis à amis avec des sentiments cachés. Il faut dire qu’un élément important les aide un peu puisque Ran découvre le secret de Akira très tôt, lui promettant de le protéger, et d’un autre côté, Akira est le seul garçon qui traite Ran normalement, donc le seul avec qui elle va réussir à communiquer. Tout semble fait pour que leur rapprochement s’opère.

On peut d’ailleurs espérer, grâce au tempérament sociable et solaire d’Akira, que Ran parvienne à parler à plus de personnes et à être moins adulée par la suite. En plus de nous présenter une romance toute douce, Jardin Secret nous offre une belle leçon de vie: il ne faut pas se fier aux apparences. Sous ses airs d’étoile inaccessible, Ran est en vérité une jeune fille comme les autres, naïve, douce, qui souhaite découvrir l’amour. Et je pense que cette rencontre avec Akira va vraiment l’aider à s’épanouir. Surtout que l’innocence de Ran nous offre de nombreux moments naïfs et amusants durant sa découverte de l’amour et ses légers rapprochements avec Akira, ce qui rend la lecture encore plus palpitante.

Enfin, Jardin Secret ce n’est pas seulement une leçon de vie et un Slice of Life romantique à l’amour qui avance bien, c’est également une multitude de références aux fleurs. On le remarque d’emblée dans le titre par exemple, mais également dans les chapitres. Chacun d’entre eux nous présente une fleur différente durant l’avancement de l’histoire de nos personnages, et on découvre avec eux la signification de celle-ci et sa beauté. Cela apporte un côté encore plus intéressant à l’histoire. On peut également dire que Ran est une jeune fille en fleur qui s’épanouit peu à peu sous les mains de fleuriste d’Akira, d’autant que le nom de celle-ci signifie Orchidée et qu’elle est aussi jolie qu’une fleur. On découvrira certainement encore bien des références aux fleurs durant notre lecture et c’est un plaisir de les remarquer et de les interpréter.

 

J’ai eu comme l’impression que je n’étais pas si différente de ces fleurs, dans le fond.

– Ran

 

Durant ce premier tome on découvre quelques personnages, qu’on entrevoit plus qu’on apprend à connaître. L’auteur semble vraiment se centrer sur notre couple principal, c’est pourquoi je ne m’attarderai que sur eux deux.

Ran Takamine est une jeune fille parfaite. Elle est douée en sport, dans les études, se tient bien, est sérieuse, serviable et surtout aussi jolie qu’une fleur. Mais cela lui vaut le surnom de « l’inaccessible étoile”, si bien qu’aucun garçon n’ose l’approcher. Malheureusement pour elle, personne ne semble se rendre compte qu’elle est en vérité aussi naïve et innocente que les autres et qu’elle aimerait bien connaître l’amour elle aussi. C’est vraiment un personnage tout mignon, qui fait des gaffes auprès du garçon qu’elle apprécie et qui découvre l’amour pour la première fois. Elle a un côté à la fois mature et timide que j’apprécie énormément, d’autant qu’elle ose tout de même effectuer des pas en avant pour faire progresser son histoire avec Akira. On la voit se poser des questions, être gênée, mais elle n’est pas passive dans leur relation et ça, ça fait vraiment plaisir à voir.

Akira Saeki est un personnage plein de vie, solaire, sociable, que tout le monde apprécie. Il est également gentil et le premier garçon à oser approcher Ran. C’est un jeune homme qui ne juge pas sans connaître et qui porte un secret: il est fils d’une famille de fleuristes. Il est optimiste malgré une situation familiale parfois compliquée (je vous laisserai la découvrir) et on sent vraiment que c’est un bon gars. Il semble un peu moins innocent que Ran mais avance à son rythme dans leur relation. C’est vraiment le gars romantique par excellence, qui n’hésite pas à jouer avec la signification des fleurs pour faire passer des messages à la fille qu’il apprécie. Il est parfois un peu taquin, drôle, et c’est en tout cas en grande partie grâce à lui que ce manga est si joyeux.

Vous l’aurez compris, j’aime vraiment énormément notre petit couple et il me tarde de le voir progresser.

Les dessins sont corrects voire plutôt bons pour un manga axé sur une romance positive. Je trouve cependant les chara designs assez classiques et le style de l’auteur plutôt passe partout. C’est du déjà vu malheureusement. Néanmoins les expressions et les mouvements des personnages sont vraiment bien dessinés et l’auteur n’hésite pas à nous bombarder de planches qui font battre notre cœur. D’ailleurs la mise en page de celles-ci propose des cases plutôt grandes en général ce qui fait vraiment respirer l’œuvre et rend également les scènes plus impactantes. On sait que l’auteur sait dessiner les fleurs, mais il semble privilégier les trames aux décors détaillés et c’est étonnamment pas si dérangeant que ça puisque je trouve beaucoup de planches magnifiques rien que dans ce premier tome.

Pour ce qui est de l’édition, le format est plutôt petit avec des couvertures simples aux couleurs bien visibles mais assez pastel donc cela reste agréable à regarder. Le papier est correct, on ne voit pas au travers. Je n’ai rien à redire sur l’édition qui est amplement suffisante, bien qu’assez classique.

 

En conclusion, Jardin Secret est une romance toute douce, toute mignonne, qui remonte le moral, répare notre petit cœur en plus de le faire palpiter régulièrement. On a une relation qui progresse bien, mais pourtant lentement, entre deux personnes qui découvrent l’amour. C’est un manga qui nous donne une leçon de vie: il ne faut pas se fier aux apparences. L’épanouissement de Ran et la découverte de l’amour semblent vraiment les deux principaux fils conducteurs de l’histoire, et le tout se fait sous une forme de Slice of Life Romantique. On nous présente une fleur différente dans chaque chapitre et c’est vraiment intéressant d’en découvrir les significations et de les interpréter. Les personnages sont vraiment prenants et touchants, je les apprécie énormément et même si les chara designs sont plutôt classiques, l’histoire elle, m’emporte totalement, d’autant qu’on peut apercevoir énormément de planches magnifiques et captivantes. C’est une série qui se termine en dix tomes, qui n’est donc pas si longue donc pourquoi ne pas lui laisser sa chance? Si vous aimez les romances douces et chaleureuses, Jardin Secret est fait pour vous.

L.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *