Critiques,  J-K-L,  Kana,  Maisons d'Edition,  Manga

La Voie Du Tablier

Quand la batte

rencontre le

poireau…

Bien le bonjour à tous, changez de trottoir et préparez vous à courir en direction de : La Voie du Tablier… la seule et unique, un manga paru en Juillet 2019 aux éditions Big Kana et comptant à ce jour 4 tomes. Kousuke Oono nous fait profiter de son tout premier manga relié, alors si vous êtes passé à côté, c’est le moment de lire cette comédie !

Commençons par le commencement, La Voie du Tablier raconte le quotidien d’un ex Yakuza devenu homme au foyer. Ce dernier n’était autre que Tatsu l’immortel, une légende vivante des Yakuza. Il a été le plus craint, et même après sa disparition, il reste toujours aussi intimidant pour ses compères.

Nous avons un trio gagnant pour ce manga. Nous avons tout d’abord, Tatsu, ancien Yakuza devenu un homme au foyer d’une grandeur sans égale. Il est accompagné dans la vie par Miku, sa femme, designer et otaku qui donnerait tout pour Precure euh PoliCure. Elle contraste beaucoup avec Tatsu. En effet, s’il a plus l’allure du yankee bien énervé, Miku quant à elle, c’est le côté kawaii qui prime, je dirai même que par moment il y’a un petit peu d’Umaru-chan en elle. Cependant attention, ce n’est pas tout ce qui la caractérise !  Car si elle peut être mignonne, elle peut être également très autoritaire ! Même face à un ex yakuza possédant un regard de tueur. Par ailleurs, leur rencontre elle aussi montre que Miku a un certain caractère mais je ne vous en dit pas plus !

N’oublions pas non plus Masa, un autre Yakuza qui pleure l’absence de son Aniki qu’il cherchera à faire revenir. À force de lui parler, il commencera à partager un petit bout de sa nouvelle vie…

 

Les soldes sont un véritable champ de bataille. Vous ne devez jamais sous-estimer les ménagères. Tatsu, à deux Yakuza

Kousuke Oono a un bon coup de batte, euh de crayon. Le style des Yakuza est bien représenté et certaines planches sont vraiment agréables à l’œil. On notera également qu’il y a tout le temps un décor ! Je le précise car ce n’est pas toujours le cas, je dirai même qu’on se retrouve régulièrement avec des Manga qui laissent complètement les décors de côté. L’effort mérite d’être souligné.

Pour l’intrigue, elle se veut simple. En effet, c’est une comédie où on enchaîne les situations drôles, et c’est notamment par le contraste Yakuza / Homme au foyer que cela est réalisé. On voit Tatsu tenter de changer malgré son côté malfaiteur encore bien présent, ne serait-ce que par son visage, puisqu’il a encore une apparence de Yakuza et ça, il a du mal à s’en détacher. Heureusement pour lui, sa petite amie Miku l’aide à s’adoucir et sait être suffisamment ferme avec lui pour se faire comprendre. C’est aussi ça qui créer ce décalage entre l’ancien et le nouveau Tatsu: On peut le voir évoluer et faire des efforts, même si le naturel à tendance à revenir plutôt vite au galop !

 

Dans La Voie du Tablier, on y retrouve un bout de GTO. On a ce “mauvais type” qui finalement change radicalement de vie sans pour autant perdre son ancienne attitude. Cependant il obtient une sorte de crédibilité et malgré une façon de faire bien à lui, il arrive à se faire peu à peu accepter comme la personne qu’il est devenu et non plus celle qu’il était.

Les tomes se lisent super facilement, c’est du rapide mais c’est toutefois sympathique, si vous souhaitez rigoler sous fond de violence, allez-y ce manga est fait pour vous !

Par ailleurs, si le manga ne vous suffit pas, il y a également un drama en diffusion au japon et qui vaut le détour!

À bientôt !

H.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *