A-B-C,  Critiques,  KAZE,  Maisons d'Edition,  Manga

Called Game

Une histoire de 

princesse bien loin

des contes de fées


Paru au Japon en 2017 et en France en Juin 2020, ce manga possède déjà deux tomes chez nous dans la collection Shojo ! Aujourd’hui je vous propose de découvrir une toute nouvelle œuvre aux éditions KAZE : Called Game de Kaneyoshi Izumi.


Called Game nous raconte l’histoire d’Alna, une jeune princesse qui se voit promise au roi d’un pays voisin afin d’assurer l’alliance entre les deux pays et la sécurité de son royaume. Néanmoins, par prudence elle échange son identité avec la seule servante autorisée à l’accompagner : Camilla. Elle est alors présentée au château sous le nom de Violette, une garde du corps, et découvre l’impitoyable combat de la cour, où cinq autres prétendantes sont prêtes à tout pour accéder au trône. Pour survivre, Alna devra se plier au jeu du pouvoir et se montrer plus sournoise que les autres.

Called Game est un Shojo qui sort de la zone de confort des japonais. On a en effet une œuvre qui se déroule à l’époque de la royauté mais bien loin du Japon. J’ai personnellement été surprise de voir le travaille de recherche effectué derrière par l’auteur, que ce soit au sujet des conspirations et des us et coutumes de la royauté, que de l’histoire du Royaume où va se dérouler l’intrigue, connu pour ses nombreuses guerres et conquêtes. Bien qu’on soit dans un manga qui se veut fictionnel, nous avons donc tout de même une part de réalité et de vérité assez intéressante, même si, on ne va pas se le cacher, les servants se devaient vraiment de parler avec respect aux personnes haut placées, ce qui n’est pas toujours le cas ici.

Les dessins sont pour eux de qualité, les personnages sont beaux et diversifiés, les bâtiments et décors bien réalisés, les cases vides ne sont pas trop nombreuses et pas trop choquantes, sur ce point là Kaneyoshi Izumi nous offre un excellent travail.

De même les personnages ont des caractères bien à eux et on est loin de l’héroïne fragile. Alna est un personnage fort prêt à affronter son destin pour protéger son royaume. Si elle peut se perdre un peu dans sa naïveté et ses espoirs, on sait tout de suite qu’elle saura prendre en maturité pour affronter ce qui l’attend.

Pour ce qui est de l’intrigue, elle est doucement amenée au lecteur. Il sait d’emblée que toute cette histoire ne sera pas facile à vivre mais n’en est au début pas certain. Tout comme Alna, on s’acclimate à la vie dans ce royaume et on a l’impression que les autres prétendantes ne sont pas si mauvaises qu’elles auraient pu le laisser paraître à la première rencontre. Bref on baisse notre garde et on en devient aussi naïf qu’Alna.

Si possible j’aimerais pouvoir survivre sans qu’on ait à se détester….ni à se combattre

– Alna

On peut dire que le premier tome est en deux tons. Tout d’abord, la découverte de l’histoire et des personnages avec cette impression que finalement tout ira bien, puis ensuite un ton bien plus sombre qui nous plonge directement dans l’histoire avec le début des complots. Kaneyoshi Izumi nous rappelle bien vite à l’ordre et nous montre au bout du premier tome que son histoire est bien loin d’un conte de fée, mais ressemblerait plutôt à un Game of Thrones en huis clôt. La pointe d’humour que l’on peut voir dans la première partie est très vite laissée de côté pour afficher un plus grand sérieux laissant place à la cruauté d’un côté et au désespoir de l’autre. À la fin du premier tome, l’histoire est lancée et le lecteur ne peut que désirer lire la suite.

En conclusion, Called Game est un Shojo qui vaut le détour. Que vous soyez un homme ou une femme vous pouvez succomber pour cette œuvre. L’intrigue est prenante, la protagoniste forte, les dessins sont de qualité, et l’œuvre sort des sentiers battus en proposant un complot sans pitié pour le trône pas si commun en manga, et encore plus en Shojo. Bref une très belle découverte que je vous conseille fortement de tenter, vous aimerez !

L.  

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *